Travel the USA

09 décembre 2006

The end of an era

Ca y est la valise attend tranquillement au pied du lit, le billet est prêt, la  chambre est vide, tout le monde est parti en vacances... Et oui c'est aujourd'hui la fin officielle du séjour aux Etats-Unis. Pour certains c'est la libération pour d'autres une légère dépression. Quoi qu'il en soit personne n'a le choix, le hall attend notre départ pour fermer ses portes durant le Winter Break.

Pour nous c'est d'autant moins "excitant" que cette fin de séjour signe le retour des ennuis: stage de fin d'études (et donc bientôt le boulot le vrai), appartement, avenir, compte en banqu vide... Honnêtement on se rend bien compte que la vie étudiante c'était nos belles années et les années à venir ne sont pas franchement au beau fixe.

J'arrête de me plaindre, ce séjour était génial, on en a bien profité, pour ma part je reviendrai sans nul doute refouler le sol new-yorkais et visiter les états manquants à mon palmarès ! Allez hop l'avion ne noous attendra pas, retour programmé en France demain à 7h du matin.

Posté par Californication à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 décembre 2006

C'est chiant les valises...

Et voilà, on n'a même pas eu le temps de la sentir venir, que, voilàààà c'est finiiii (pour les amateurs de Jean-Louis Aubert)... Ce samedi, oui, celui-là même, nous allons reprendre l'avion.

Bon entre le fait que c'est le temps des "final exams" (donc les examens de fin), que bientôt sonnera l'heure de la recherche du stage et qu'on a vécu une putain de période de rêve aux Etats-Unis, on, enfin, je n'ai pas très envie de rentrer. Allez je suis d'humeur à faire des listes, alors voici ce qui va le plus (nous) me manquer:

1. Les visites (putain il me manque encore Boston, Washington, Seattle, Detroit, New Orleans, Miami Beach...)
2. Les "parties" et autres sorties aux bars comme Woody's et Holy Grail
3. La gentillesse naturelle des Américains
4. La pratique de l'anglais

Ce qui ne nous manquera pas:

1. La bouffe (si on peut ne serait-ce que l'appeler ainsi)
2. La non-intimité des dorms
3. L'impossibilité de faire quoique ce soit sans voiture

Voilà c'est tout. Je remets au lendemain le moment où je devrais commencer mes valises, c'est chiant les valises.

Posté par Californication à 23:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 novembre 2006

I wanna be a part of it... New York, New York !

Et voilà le dernier grand voyage est derrière nous ! La grosse pomme veni vedi vici ! Une super expérience, un week-end prolongé de rêve, le résultat? On est plusieurs à vouloir vivre à NYC...

Par où commencer? C'est la plus grande ville américaine, je vous laisse imaginer l'immensité de la ville. Mes pieds peuvent témoigner on l'a bien arpentée mais il reste encore tellement à faire ! Bon allez je lance mon petit Top 3 préféré :

1. MoMA aka le Museum of Modern Art: magnifique collection, pas seulement de l'art contemporain pipo mais aussi du vrai beau (Picasso, Monet - le tryptique des Nénuphars immense ! -, Magritte, Kandinsky et Pollock entre autres)
2. Greenwich Village le quartier tranquille où il fait bon se balader, des petits immeubles, des boutiques "vintage", le quartier gay et bien sûr les disquaires. C'est là qu'on habitera tous dans quelques années, à deux pas des restos qui reçoivent des stars...
3. Time Square avec ses pubs de folie toute animées, on se croirait dans des films futuristes, on en prend plein la tête, c'est complètement hallucinant, d'après moi ça surclasse même l'effet de folie que m'avait fait Las Vegas, c'est dire.

Mais on a vu tellement d'autres choses !  Impossible de tout vous raconter, cette ville est de la pure folie, de la démesure dans les bâtiments, un métro qu'on a mis quatre jours à comprendre (express, local, changement de voie entre 10h et midi etc), le repas de Thanksgiving dans un diner français en plein centre du quartier gay, la vue de Manhattan depuis le Marriott Hotel, la parade Macy's sous des trombes d'eau et bien sûr la Statue de la Liberté (qui est toute petite en vrai). Bref on en a plein les yeux (et les jambes), le seul regret c'est de ne pas avoir eu plus de temps, mais c'est sûr on y retournera !

Voilà fin de la rubrique "travel the USA" on retourne à nos exams, ça sent le sapin tout ça...

Posté par Californication à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2006

F*** Ohio Weather

Aujourd'hui nous allons aborder le thème préféré du Français moyen en terme de conversation: le temps qu'il fait (en effet, mieux que le dernier film de Scorcese ou els résultats des élections américaines ce sujet est numéro 1 dans tout bon bar PMU qui se respecte).

Comment vous décrire le temps de Cincinnati sans être vulgaire, voilà mon défi fou. Soyons clairs ce temps rend dingue. Notre ami Josh, par ailleurs fort sympathique nous adéclaré l'autre jour "Ohio is well-known to be a place where the weather can change within two hours. Funny no?" Ou-hai super funny buddy. En clair ça signifie qu'en plein mois de Novembre on peut ressortir le tee-shirt (on est effrayé de porter ça au mois de Novembre mais bon il fait beau il fait beau quoi) et le lendemain BLAAAM brusque chute de la température, et si le thermomètre affiche 32° rappelez-vous que c'est en degré Fahrenheit !
Du jour au lendemain on est passé de l'été indien à un hiver sur la banquise, super sympa comme sensation... Je vous passe les pluies torrentielles d'hier (mes chaussures s'en souviennent encore), pour vous dire qu'actuellement un petite bruine tout ce qu'il y a de plus nantais recouvre la ville. Vraiment Novembre en Ohio, c'est mieux que Février à Rio.

Bon on vous laisse on a des cierges à bruler pour qu'il fasse beau à New York la semaine prochaine...

Posté par Californication à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2006

SHOPPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIING !!!!

Le week-end dernier nous avons fait THE activité aux Etats-Unis-d'Amérique: j'ai nommé le shopping !

Plantons le décor: Jeffersonville, sorte de Marques Avenue, que des magasins d'usine réunis dans un seul et même lieu... Détaillons un brin, nous avons là, Gap (bon pour ceux qui l'ignorent je voue un véritable culte à cette marque classe, stylée et en même temps basique), Banana Republic (le Comptoir des Cotonniers en mieux ! si, si), Ralph Lauren (surtout bien pour les gars, pour les filles ça donne vite dans la Marie-Chantal MCMCMQ* petit collier de perles blanches accredited), Tommy Hilfiger (j'ai été agréablement surprise par cette marque assez sympa en fait), Calvin Klein, et les marques américaines fashion comme Aéropostale et American Eagle et bien d'autres encore...

Bon soyons clairs on y a passé la journée ! On a bien profité de cette super journée, on a fait fumer la carte bleue, et bordel, qu'est-ce que ça fait du bien ! On est rentré avec des fringues plein les bras, les pieds en compote et un style incroyable de la tête aux pieds... Ahlala entre ces nouvelles fringues et la baisse de poids (de presque deux kilos à cinq kilos selon les personnes ;) ) on va faire des ravages en revenant en France ! Voilà entre les prix déjà attractifs et la taux de change favorable, on s'est bien fait plaisir. Dommage que le budget et les valises restent limités hein !

* Mon Cheval, Mon Château, Merde Quoi !

Posté par Californication à 23:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]


14 novembre 2006

Ode à la gentillesse des Américains

On a pu râler par le passé sur certains aspects des Américains au quotidien (par exemple, la faculté de certains à participer pour dire des absurdités ou des évidences déprimantes peut parfois nous fatiguer...), mais il est grand temps de rendre hommage à l'accueil américain.

Nous avons là de grandes leçons à apprendre. Ainsi ce matin, en quête de la fourrière cincinnatienne (longue histoire...) nous voilà en train de lutter 3/4 d'heure pour trouver une rue qui semblait de plus en plus loin, nous demandons des indications routières et un gentil ouvrier nous a spontanément proposé d'appeler puis de nous emmener. Honnêtement combien de fois ce genre de choses vous est arrivé en France??

Déjà à notre première arrivée à Cincinnati, nous avions été reçus comme des rois par un couple d'inconnus qui nous ont offert logis et nourriture ! Si les relations ne semblent pas toujours possibles à pérenniser, en revanche l'accueil et la première rencontre sont toujours très agréables, et c'est un grand changement par rapport à chez nous, non? Pensez aux serveurs des brasseries parisiennes, le contraste n'est-il pas saisissant? ;)

Voilà ce message était destiné à souligner les bons côtés des Américains !

Posté par Californication à 02:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2006

HALLOWEEN

On vient de réaliser que nous ne vous avions pas fait partager nos émois halloweenesques !

Ce forfait se doit d'être réparé sur le champ... Sachez tout d'abord qu'Halloween, en bonne fête américaine qui se respecte, Halloween déclenche une véritable folie ici.
Déjà costumes, araignées et autres nez crochus étaient de sortie depuis notre arrivée à Cincinnati (aka en Septembre tout de même), c'est dire à quel point la préparation marchande était travaillée ! Entre les costumes très pros et l'orange qui envahissait peu à peu toutes les rues, on ne pouvait pas passer à côté...
Eh bien comme prévu ils font la fête à fond, tout le monde est déguisé (j'ai ainsi eu l'insigne honneur de croise une charmante dame de cinquante ans allégrement déguisée en vache...) et le week-end précédent Halloween les fêtes spéciales horreur se sont enchaînées.
Bon pour raison de fête mode Champomy-d'abord sans alcool et avec des tarés tout déguisés tout fous nous fûmes rapidement obligés de plier bagages, mais on a globalement compris le principe: les filles s'habillent sans doute dans les sex shops avoisinants au vu des résultats et les hommes font mumuse avec les super héros. Assez marranr de voir toute une ville changeait comme ça, il n'y a qu'ici qu'on peut voir des choses pareilles...

C'ets ça la magie d'Halloween: de la folie à l'état pur... Typiquement américain et néanmoins savoureux !

Posté par Californication à 03:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 novembre 2006

Memphis - Nashville: rencontre avec l'Amérique profonde

Ce week-end je suis partie en virée visiter Memphis puis Nashville. Le but était de voir une autre facette des USA, on connait les USA clinquants de la Californie, les grands parcs de l'Ouest, le Chicago chic et stylé, restait donc l'Amérique dite "profonde". Les "Etats-Unis d'en bas" en quelque sorte ;)

On n'a pas été déçu, j'ai même été agréablement surprise par Memphis. Nous avons visité le Musée Stax haut lieu de la soul, qui a abrité lors de ses heures de gloire le grand Otis Redding et le fou furieux Isaac Hayes qui a écrit la musique de Shaft entre autres. C'est un lieu imprégné par l'Histoire, le meurtre de Martin Luther King y a été un tournant alors que c'était un lieu où Blancs et Noirs se mélangeaient. Bref la visite était riche en enseignement et l'environnement urbain un brin délabré ajoute à nouer un peu la gorge avec la réalité d'un certain côté de l'Amérique.

Donc en fait Memphis est bien plus que la ville du King, c'est une ville avec une certaine authenticité, une ville du Sud habitée par une forte communauté noire, ça donne une ambiance très différente de ce que l'on a déjà pu voir.

Nashville est totalement différente. C'est LA ville du beauf par excellence mode gros cow-boys, santiags, Stetson et drapeau sudiste de partout. Déjà moins plaisante même si ça reste très drole de regarder tous ces dingues en goguette hystériques à la première note de country music. La ville entière est fan de country music, spéciale dédicace à Johnny Cash, Jack Daniels et... Elvis incontournable dans cet Etat décidemment...

Heureusement Nashville nous a laissé une super impression grâce à son super mall où nous avons pu acheter des Converse pour un prix dérisoire !

Posté par Californication à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2006

Petite leçon vocabulistique...

Quelques termes à connaître pour nos proches confrontés à notre changement de langage :

- Dorm : résidence avec chambres de deux, de trois voire de quatre selon les cas, et où les toilettes et les douches ont tout du camping municipal "La mouette bleue" que nous affectionnons tous au mois d'Août.

- Mid-term (exam) : examen de mi-parcours au milieu du semestre, souvent sous la forme de quiz d'ailleurs.

- ID (prononcez "aïedi") : pièce d'identité avec photo. Nécessaire voire capitale pour rentrer dans les bars, afin de prouver que, oui, oui, nous avons plus de 18 ans, et que donc, oui, oui, la bière nous sied à merveille.

- Frat' : Fraternité. En gros les associations étudiantes. Souvent à l'origine de bonnes soirées gratuites...

- Meal-plan : le forfait cantine qui nous permet de goûter au fleuron de la gastronomie locale. Actuellement il ne nous reste plus que 140 repas. Mais ce sera amplement suffisant pour finir ce semestre !

- Quarter : Semestre d'études. Nous sommes officiellementdans le Fall Quarter (semestre d'automne).

- Bearcat : drôle de bestiole qui sert de mascotte à l'équipe de football américain de l'université.

- Soccer : c'est le foot de chez nous. Le football ici c'est uniquement le football américain...

Voilà quelques éléments clés pour vous aider à mieux comprendre les étrangers que nous sommes devenus ! On continuera la liste dès que de nouveaux termes farfelus viendront s'y ajouter...

Posté par Californication à 00:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 octobre 2006

CHICAGO ROCKS

Hop là boum nous revoilà sur la route...

Et ce coup-ci pour aller visiter notre première grande ville de l'Est j'ai nommé Chicago ! Nous avions tous en tête des images diverses de cette ville que ce soit dû à Urgences ( E.R. en VO s'il vous plaît ! ) ou bien aux légendes urbaines qu'entourent le personnage d'Al Capone et des Incorruptibles... On oscillait donc entre une vision très drame-en-blouse-blanche-sous-la-neige-Carter-passez-moi-le-scalpel et une vision digne des plus grands films noirs hollywoodiens.

Rien de tout ça n'est vrai et en même temps tout cela est palpable. C'est une très belle ville au centre soigné avec de vieux immeubles qui cotoient joyeusement le plus grand building de l'Amérique du Nord, le bord du Lac donne l'impression d'un front de mer avec sa jetée récréative et son eau translucide et restaurants et magasins foisonnent en centre ville... Le pied total pour les Européens frustrés de centre-ville dynamiques ! Pour une ville américaine il y a un vrai passé de visible, la culture prend une place importante notamment au Millenium Park et le brassage culturel semble plus réel qu'ailleurs. Peut-être est-ce dû aux 47% de population "afro-américaine" (pourcentage supérieure à celui des "Blancs" si l'on exclut les "Hispaniques").

On s'est éclaté malgré un froid qui nous a "forcé" à faire du shopping chez H&M pour la spéciale bonnets + écharpes + gants, mais en même temps on avait l'impression d'être dans les films. Dans les films il fait toujours froid à Chicago. On s'est fait plaisir en mangeant français dans un resto très sympa dans la "Old Town" (au nord du centre-ville, un coin qui regorge de bars et de restos) tenu par un Breton qui se disait mal acclimaté aux Etats-Unis.

On est également allé dans un club très sympa recommandé avec raison par les guides: le Blue Chicago. il fallait voir la chanteuse pour le croire, une dame énorme qui se remuait régulièrement de façon faussement suggestive, grand moment de fou rire et musique bien sympa. Très bonne soirée passée avec nos amis de Miami University. Enfin presque tous nos amis hein ;)

Vivement New York !

Posté par Californication à 18:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]